Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 22:14

 

http://www.lexpress.fr/pictures/713/365348_g-a-d-la-nouvelle-recrue-du-psg-le-suedois-zlatan-ibrahimovic-le-president-du-club-nasser-al-khelaifi-et-son-directeur-sportif-leonardo-en-conference-de-presse-au-parc-des-princes-a-paris-le-18.jpg

 

Mes journées de juillet et d’août, depuis quatre ans maintenant, sont des journées très longues, ennuyeuses. C’est les vacances. Je ne sais pas aller en vacances, genre choisir quelques bouquins et disques et aller dans une autre ville, un autre pays, un autre continent, me reposer pour quelques jours, loin des activités qui ont occupé toute la partie ouvrée de l’année. C’est un truc de Blanc ça, bien sûr. Il faut avoir un programme, et surtout de l’argent pour le faire, et comme je n’ai ni l’un ni l’autre, je passe, depuis quatre ans, mes vacances d’enseignant à m’ennuyer. A part quelques mémoires de mes étudiants en fin de premier cycle à suivre, je piaffe d’ennui devant la télévision, regardant les programmes énervants que les pauvres chaînes de mon pauvre bouquet de satellite – j’ai le bouquet le moins cher dans les offres – veulent bien passer. J’écris très généralement la nuit.

Juillet et août, c’est aussi l’époque où, fiévreusement, j’attends les premières critiques que les grands médias, généralement occidentaux, nous livrent sur les cinq cents ou six cents livres retenus pour la rentrée littéraire, ceux des meilleurs auteurs français, ou francophones, ou traduits en français, nous dit-on, comme si publier dans l’un de ces maffieux cartels de l’édition française - qui se comportent avec la littérature comme sur un marché de vente de bijoux, qui tuent la littérature plutôt qu’ils ne la font - c’est être un auteur talentueux. Sornettes d’un auteur dépressif en quête d’un éditeur, c’est-à-dire capable d’offrir une rentrée littéraire à son auteur, oui.

J’étais, donc, ce matin, en train de zapper sur des chaînes françaises, traquant une critique prématurée de l’un de ces chefs-d’œuvre – généralement une littérature plate et conventionnelle - de la prochaine rentrée littéraire, quand j’appris l’information sur France 24, je crois. Ibrahimovic, l’attaquant suédois, est acheté, oui, il est acheté, comme on achète un chien de compagnie, par le club français du Paris-Saint-Germain à 14 millions d’euros, soit plus de 9 milliards de francs Cfa par an, soit plus de 760 millions de francs Cfa par mois, soit plus de 25 millions de francs Cfa par jour. Je crus avoir mal entendu le salaire, je n’y avais pas concentré mon attention, comme ce n’était que d’un footballeur qu’on parlait. Je savais les footballeurs grassement payés, mais cette somme-là !

Je passai un coup de fil à un compatriote, un fanatique du foot et de ses stars qui connaît par cœur et au centime près le salaire de tous les footballeurs, leurs résidences principales, secondaires et tertiaires et leurs adresses, leurs maîtresses et la couleur de leurs voitures, la marque de téléphone préférée de chacun d’eux, un mec capable de se battre, n’importe où, avec quiconque ose soutenir qu’Adebayor joue moins bien que Drogba, qu’Essien mérite mieux le Ballon d’Or africain que Kanouté, qu’Arsenal est plus fort en défense que Chelsea, que le Barca – entendez Barcelone Fc, tas de vauriens analphabètes, joue plus clair de l’AC Milan… un de ces ratés paresseux qui usent leur vie à végéter dans l’ombre de stars aux compétences douteuses. Il me confirma que c’était bel et bien le prix d’achat annuel d’Ibra – Ibrahimovic, les imbéciles – que je venais d’écouter, 14 millions d’euros tout rond, que Drogba avait été acheté plus cher, qu’Eto’o aurait refusé ce salaire minable, que Messie cracherait sur le double de ce salaire…

Il y a trois jours, lors d’un débat avec des amis ingénieurs qui se plaignaient de leur mauvais salaire au travail, enviant le salaire des footballeurs, je leur faisais savoir qu’il est vrai que les études ne paient plus, que raisonnant sur le plan financier et du confort les diplômes ne valent plus rien, que c’est notoire que les plus riches de notre génération ne sont pas les plus gros diplômés des plus prestigieuses universités, mais au contraire des stars de cinéma, de foot, de télé, des commerçants, des hommes politiques – africains… mais qu’il faut quand même reconnaître que les diplômes, ça donne toujours un prestige que les plus grosses fortunes de cette terre ne peuvent donner, que moi personnellement je n’accepterais jamais, que jamais, que mon enfant néglige les études pour le foot – comme ici on est toujours obligé de négliger l’un pour l’autre, que le foot c’est juste un divertissement et non un boulot sérieux qu’un homme peut se vanter d’exercer…

Mais là, devant ce salaire d’Ibra – sacré Ibra, je m’y mets, ton premier match au PSG c’est quand, hein -, je ne sais pas trop comment j’arriverai, dans quelques années, à convaincre mon fils scotché devant ma télé écran six pouces d’enseignant, attendant le coup d’envoi du match Chelsea contre Real comptant pour la finale de la ligue des champions 2030, je ne sais, donc, comment je pourrai – et voudrai, je l’avoue -, dire à mon fils fan d’un Ibrahimovic de demain de ne pas privilégier le foot par rapport à son cahier de maths, ou son résumé de Germinal, de penser à son avenir. Surtout que ma veste d’enseignant, d’écrivain et d’intellectuel sera trop vieille et trop usée par rapport à celles que portent ses idoles du ballon rond pour donner des conférences de presse sous un déluge de flashs des journalistes, ou pour lire leur discours de nouvel ambassadeur de l’Unesco.   

Partager cet article

Repost 0
David Kpelly David Kpelly
commenter cet article

commentaires

Clovis Simard 03/08/2012 22:23

Blog(fermaton.over-blog.com),No-18, THÉOREME de GIOTTO.-L'époque des maths ?

David Kpelly 19/07/2012 23:01

Salut, cher Emile
D'abord, laisse-moi te dire que je n'ai pas changé de site, c'est juste mon premier blog que j'ai créé depuis 2009 que j'ai repris. J'animerai les deux à la fois.
Ton commentaire m'a tellement fait rire! Ta fille qui va jouer au foot! Là c'est grave. Pourquoi ne pas y mettre toute la famille, hein! Papa Bela et Mman Bela et les enfants Bela footballeurs!
Rien que des milliards.
Amitiés!

Emile 19/07/2012 01:29

Tu auras compris avec les erreurs, ma déception en me rendant compte avec Carmen Laforêt que la société est faite de gens qui sont survivent pour accompagner ceux qui survivent!
Tu as sans doute une veste fanée, tu as plus de chance que moi...
Amitiés!

Emile 19/07/2012 01:19

Cher Ami,
Tu as changé de site!? Non, dit-le nous! Ne me fais pas souffrir en cherchant chaque fois au coucher à lire quelque chose de bien pour adoucir ma malheureuse journée aussi chargée que celle d'un
contractuel d'une zone industrielle et garantir un excellent sommeil.

Tu as dis salaire de footballeur!? En réalité on y peut plus rien. Le système actuel a rendu les pieds plus intelligents que la tête. Figure-toi qu'après 17 ans d'études sans avoir repris une seule
classe assorti d'un Bachelor, de deux Masters et bardé de Certificats, je me trouve encore à passer mes nuits à écrire de longs courriers de demande d'emploi. A 28 ans je n'ai pas plus de 100.000
en banque dans mon compte encore moins envisager un mariage d'ailleurs avec l'enfant de qui? Sauf bien sûr si ce père est aussi saugrenu que le capitaine Sanogo pour me donner sa fille au détriment
d'un footballeur, de toutes les façons la fille elle-même préferait se suicider que d'accepter chose pareille, en tout cas pas une malienne parce que je n'aurai pas 20.000 (mon salaire mensuel)
pour un basin. Epuisé à la fin d'une journée lourde, et cherchant à écouter une petite musique sur Youtube, j'étais dans mon bureau de stagiaire dans une grande organisation où je travaille plus
que mon patron dont le seul effort pour lequel il perçoit un salaire 15 fois le mien c'est de m'attribuer des tâches suivies d'instructions aussi confuses que sa veste elle-meme, quand je suis
tombé sur une vidéo de samuel Eto que voici: http://www.youtube.com/watch?v=uhMrRmDMH18
Milliadaire à 30 ans, j'en ai 28 donc 2 ans de différence je n'ai même pas une carte magnétique. Je perçois mon salaire dans une enveloppe. Ce jour là j'ai compris qu'il faut mieux être un illétré
et se servir de ses pieds qu'un professure d'université aux milles diplômes.
J'ai juré depuis lors que même ma fille jouerais au football. Que l'ecole soit reservée aux enfants de pauvres qui n'ont aucune ambition.

Présentation

  • : Agenda de ma boucherie
  • Agenda de ma boucherie
  • : Ce que je pense du Togo, de l'Afrique, et du monde qui m'entoure. Curieuse manière de le dire des fois, mais bah....
  • Contact

Pour que dorme Anselme

En librairie

 couerture-site.png

 

 

Fratricide.jpg

 

 

Gigolo-COUV.png

 

APO-FACE.JPG

Mes références littéraires d'Afrique

Partenaires