Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 18:49

 

 

 

Prix littéraire France-Togo 2010, c’est gagné !

yao.jpg

Retour triomphal ! Pas après un crash d’hélico mais après un long silence dans notre temple de la joie. Depuis la création de mon second blog, castigat ridendo mores, http://davidkpelly.mondoblog.org je n’ai plus publié dans le temple de la joie, occupé à lancer ce nouveau blog. Ah, quel polygame injuste je ferai ! Bon, y a quand même pas de polygame juste, voyons ! Le nouveau, on le préfère toujours à l’ancien ! C’est ce que stipule cette chanson populaire d’un artiste qui m’est jusqu’ici inconnu, qu’on fredonnait à l’école primaire dans notre langue : « azia kpo yéyéa dé ko lé xoxoa nti, woé lé mé woun »... « L’amant a trouvé la nouvelle et a abandonné l’ancienne, tu te crois branché, hein ! »

Chers fidèles du temple de la joie, ce billet pour juste vous annoncer que je recevrai le Prix littéraire France-Togo 2010, qui m’a été décerné par l’Association France-Togo, le 23 Novembre 2010 à 18h 30 au Centre culturel français de Lomé. Le roman avec lequel j’ai remporté ce prix, pas encore édité, vous le lirez au moment opportun, comme c’est pour que vous me lisiez que j’écris.

Que vous dire, à part vous remercier une fois de plus pour votre collaboration. Sentir que vous me lisez en grand nombre, que vous aimez ce que je vous fais lire, que vous le trouvez des fois exagéré, déplacé et même choquant et me faites la remarque de modérer mes propos me réconforte et m’aide à me perfectionner au jour le jour. Merci, mes chers lecteurs, toujours. Toujours !

Ah, avant que je n’oublie ! Vous me verrez peut-être ce jour en kimono parce que juste après la cérémonie de remise du Prix, je vais me métamorphoser en Jacky Chan pour aller casser la gueule – à moins que ce ne soit lui qui me la casse - à un inculte dans un quartier pas loin du CCF. Figurez-vous que le salaud a plaqué une grossesse à une de mes cousines adorées, étudiante en deuxième année de médecine à L’Université de Lomé, et refuse de reconnaître la paternité, alors que la cousine défend mordicus que c’est bel et bien lui qui lui a rempli sa jarre. L’imbécile oublie ce proverbe qui stipule qu’on ne contredit pas un tabouret qui vous accuse d’avoir pété. Bon, il n’est pas le seul à ne pas reconnaître une grossesse qu’il a plantée. Même des personnalités très connues au Togo le font tous les jours à de petites filles qu’ils travaillent un peu partout dans les quartiers de Lomé. Un exemple ? F... euh, j’ai oublié le reste du nom. C’est quoi, hein, foutez-moi la paix, vous aimez trop pousser les gens dans la tentation !

 

Partager cet article

Repost 0
David Kpelly David Kpelly
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Agenda de ma boucherie
  • Agenda de ma boucherie
  • : Ce que je pense du Togo, de l'Afrique, et du monde qui m'entoure. Curieuse manière de le dire des fois, mais bah....
  • Contact

Pour que dorme Anselme

En librairie

 couerture-site.png

 

 

Fratricide.jpg

 

 

Gigolo-COUV.png

 

APO-FACE.JPG

Mes références littéraires d'Afrique

Partenaires