Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 11:57

 

Mon rapport avec la musique en général, et le rap en particulier, est le même que celui que j’entretiens avec la littérature.  Je lis plus un  morceau rap que je ne l’écoute. Parce que quoi qu’on dise, le rap, par sa naissance, par ses exploits, reste avant tout un rythme de la conscience, du combat, tout comme le reggae.

 

J’ai pris un très grand plaisir à écouter, mais surtout à penser les mots du morceau « Rebelle » de Iss Bill, jeune rappeur malien avec qui, depuis des mois, je discute de temps en temps sur Facebook des problèmes de notre continent. « Nos problèmes ont du poids et donc j’écris avec la plume d’un albatros », qu’il slame dans le morceau.

 

La rage, la rage positive qui fait vaincre la peur, la paresse et l’indécision, la nécessaire rage qui donne de grandes ambitions et qui fait passer à l’action coule du début jusqu’à la fin de son morceau. Il n’y va pas par quatre chemins parce que sa langue, il connaît sa place : « Et qu’est-ce que ma langue ferait dans ma poche ? » interroge-il dans la chanson.

Chacun en prend pour son compte, du nostalgique africain qui à force de voir le Blanc derrière tous ses échecs arrive à ne plus voir les atrocités des dirigeants africains sous son nez : « Quand cessera-t-on de voir le Blanc quand devant nous brillent les bêtises de nos dirigeants ? », le deux poids deux mesures de la communauté internationale : « X et Y ont tous merdé, qu’est-ce que Y fait à la CPI quand X traine en RCI ? », les faux héros qui trichent avec l’histoire : « Je ne veux pas entrer dans l’histoire en trichant comme Haya Sanogo »…

 

Un très beau morceau à écouter, mais surtout à méditer. Pour que l’art continue d’être, au-delà du créateur de beauté, un constructeur d’intelligence, un éveilleur de conscience.

 

Iss Bill, Rebelle, in « Les Aventures d’IBK », 2015.

Partager cet article

Repost 0
David Kpelly David Kpelly
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Agenda de ma boucherie
  • Agenda de ma boucherie
  • : Ce que je pense du Togo, de l'Afrique, et du monde qui m'entoure. Curieuse manière de le dire des fois, mais bah....
  • Contact

Pour que dorme Anselme

En librairie

 couerture-site.png

 

 

Fratricide.jpg

 

 

Gigolo-COUV.png

 

APO-FACE.JPG

Mes références littéraires d'Afrique

Partenaires